LU Mengnan 陆梦楠 Étudiante

LU Mengnan 陆梦楠 <span>Étudiante</span>

La France est bien placée dans mon domaine d’études et j’ai aussi tenu compte de sa dimension humaine pour faire mon choix.

LU Mengnan 陆梦楠 Étudiante

UCECL (l’Union des chercheurs et étudiants chinois en France à Lille)Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec laoreet velit nec odio ultricies, non faucibus neque posuere. Quisque a orci eleifend, tristique leo quis, bibendum dolor. Sed convallis tortor bibendum ultricies blandit. Integer id nulla eget urna dignissim sagittis id et urna. Praesent ligula ligula, sagittis id magna eu, gravida dapibus metus. Suspendisse vitae porttitor mauris. Aliquam sit amet ornare tellus, a lobortis justo.


UCECL (l’Union des chercheurs et étudiants chinois en France à Lille)

Portrait

1 Quel est votre premier souvenir de la France ? La beaute du centre historique de Paris
2 Une chose qu’il faut faire en France Sortir de Paris et découvrir la culture française en province
3 Si vous deviez conseiller une ville à visiter absolument ce serait… Evidemment Paris
4 Quel est l’endroit que vous ne connaissez pas encore mais que vous voudriez découvrir ? La Bretagne
5 Quel est le plus beau monument de France ? L’Arc de Triomphe
6 Quelle chose vous manque le plus quand vous êtes en France ? La famille et mes Amis
7 Quel est le plat qui vous a le plus marqué en France ? La bouillabaisse
8 La boisson que vous préférez en France ? Le vin rouge
9 Pour vous, la plus grande différence entre les Chinois et les Français est… On Peut dire que les chinois sont des gens plus ambitieux, d’un cote c’est une qualité mais cela peut être aussi un défaut
10 Et la plus grande affinité entre les Chinois et les Français est… Ce sont deux peuples qui on une grande historie ainsi qu’un attachement a la gastronomie
11 Ce qui vous a étonné le plus en France ? Les Français sont des bon vivants, beaucoup essayent de profiter de la vie
12 Un préjugé écarté après votre passage en France Je me suis rendu compte que c’est un pays avec beaucoup de diversité, notamment entre les régions
13 Le symbole de la France est… Le fromage et le vin rouge
14 Si un mot devait définir la France ce serait… Sa Beauté

Interview

Comment en êtes-vous venue à vous intéresser à la France ? Pour quelle(s) raison(s) avez-vous choisi d’y poursuivre votre doctorat ? Avez-vous voyagé en France pendant vos vacances ?
Quand j’étais à l’université en Chine, j’ai commencé à m’intéresser à la France et à son système d’éducation principalement. J’ai entendu dire que ce système était avancé et unique cela m’a donc donné envie de l’expérimenter moi-même. Ensuite, pleine d’enthousiasme, j’ai choisi la France parmi pas mal de choix de destination pour continuer mon doctorat. La France est bien placée dans mon domaine d’études et j’ai aussi tenu compte de sa dimension humaine pour faire mon choix. En plus de Paris j’ai voyagé en Bretagne et dans quelques petits villages partout en France.

En tant qu’étudiante étrangère que pensez-vous du mode de vie français ? Votre impression sur la France a t-elle changé depuis votre arrivée ? Vous habituez-vous bien à la vie française ? Avez-vous beaucoup d’amis français ?
Il semble que le rythme de vie en France soit plus lent que celui de la Chine. Pourtant la vie d’ici me paraît s’organiser de manière plus efficace. Par exemple dans mon labo, beaucoup de professeurs quittent le travail tôt et quand ils partent en vacances ils font une vraie coupure avec le travail. Mais lorsqu’ils sont au labo ils travaillent rapidement et efficacement. En plus, pour les Français la qualité de vie est importante. La vie française est pour moi d’une grande délicatesse, comme ses plats ou sa mode.

Mon impression de la France a changé depuis mon arrivée. Au début, je ne connaissais la France qu’à travers les films où sont mis en avant le romantisme et la mode. A mon arrivée, cette impression a été remplacée par une certaine inquiétude à propos de la sécurité. Avec le temps, je me suis habituée à la vie d’ici. Je pense aujourd’hui être suffisamment objective et j’ai l’impression de bien comprendre la vie d’ici.

Je me suis plutôt bien adaptée à la vie française. J’adore le rythme de travail qui n’est ni trop rapide ni trop lent. En outre, la cuisine et les voyages en vacances m’ont beaucoup plu. J’ai heureusement pas mal d’amis français que j’ai rencontré sur mon campus. On déjeune ensemble en bavardant, mais nous gardons toujours un peu de distance sur notre vie privée, pas comme avec mes confidentes chinoises.

Connaissant le système d’éducation chinois et français, comment pourraient-il tous les deux s’améliorer en prenant chacun le meilleur de l’autre ?
De façon générale, la différence entre les deux systèmes d’éducation est très évidente. En Chine la recherche est un travail d’équipe. C’est-à-dire en plus de mes propres tâches, j’aide souvent mes autres camarades. En trois ans en France j’ai surtout travaillé pour moi-même et j’ai accompli tous les projets dont j’avais envie. Par ailleurs, les rôles et les exigences des maîtres de recherche sont différents. En Chine, la méthode et la direction de la recherche sont davantage à l’initiative de ces derniers, l’autonomie des étudiants est plus faible. Mais ici, le temps de discussion avec le maître de recherche est très limité, nous devons résumer le travail et les problèmes que nous avons rencontrés et être prêts à envisager toutes les solutions possibles.
Finalement, le plus important c’est qu’en Chine, la limite entre loisir et temps de travail n’est pas toujours évidente. On travaille souvent les week-ends et les jours fériés afin de rattraper les tâches. Mais en France, tous les labos sont fermés pendant les week-ends et les jours fériés. Donc, le temps de travail en France étant limité et fixe, il est nécessaire pour les étudiants de finir leur travail efficacement en semaine.

Que pensez-vous faire une fois votre doctorat terminé ? Rentrer en Chine ou continuer votre vie en France ?
J’aimerais rentrer en Chine après mes études, mais j’aimerais aussi avoir la chance d’être chercheuse postdoctorale ou professeur invitée afin de revenir en France. J’espère que je pourrais trouver un projet dans la coopération scientifique franco-chinoise.

Pouvez-vous nous présenter votre association UCECL (l’Union des chercheurs et étudiants chinois en France à Lille) dont vous êtes la nouvelle Présidente ?
L’UCECL est une organisation permanente d’étudiants à Lille rattachée à l’ambassade de la République Populaire de Chine. UCECL est constituée d’un bureau, de sept divisions et de 39 membres. La mission de l’UCECL est de soutenir les étudiants chinois à Lille et de promouvoir la culture traditionnelle chinoise auprès des Français. Les principales missions sont :

  1. Transmettre l’information de l’ambassade de Chine aux étudiants chinois à Lille et rapporter la situation des étudiants chinois à l’ambassade.
  2. Organiser des activités culturelles pour promouvoir la culture traditionnelle chinoise.
  3. Organiser des activités sportives pour enrichir la vie parascolaire des étudiants.
  4. Organiser des forums académiques pour promouvoir les échanges entre les différentes disciplines.
  5. S’occuper du travail au quotidien, par exemple offrir les conseils nécessaires et l’aide aux étudiants chinois et organiser les sorties.

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants chinois qui font leurs études à Lille ou plus généralement en France ?
Chaque étudiant chinois qui fait ses études en France doit avoir à l’esprit de bien s’intégrer à la vie française et d’élargir son cercle d’amis. Pourtant malgré cela, certains étudiants sont confrontés à un grand choc culturel, certains peuvent se sentir exclus ou même être victimes de racisme. Cela peut déboucher sur des troubles importants comme la dépression, d’autres se renferment complètement.
Personnellement, j’espère que ces étudiants chinois pourront retrouver une attitude positive, parce que l’environnement social de l’individu est très différent.
Même en Chine les gens du Nord et les gens du Sud sont très différents et parfois ne se comprennent pas, alors la France nous paraît forcement lointaine culturellement.
Nous nous devons d’approcher la vie et la culture du peuple français avec un état d’esprit convivial et détendu.

Partage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>