LIU Ling & SUN Dawei 刘凌&孙大为 Stylistes de mode

LIU Ling & SUN Dawei 刘凌&孙大为 <span>Stylistes de mode</span>

D’un point de vue traditionnel et commercial, Paris est l’endroit le plus important pour la couture et la mode. Si une marque veut être appréciée par un plus large public, elle devra être approuvée à Paris.

LIU Ling & SUN Dawei 刘凌&孙大为 Stylistes de mode

Belle Ninonest un couple de stylistes de mode installé à Paris.
Ling Liu est née à Harbin, dans la province du Heilongjiang (nord de la Chine). Elle a étudié la littérature, les arts appliqués et la peinture à l’huile. Elle a poursuivi sa formation en France à l’Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne. En 2004 elle a été l’une des dix finalistes du 22ème Concours international des jeunes créateurs de mode. En 2005 elle a remporté le Grand Prix des Trophées Saint Roch. Elle a travaillé pour Balenciaga et Yves Saint Laurent.

Dawei Sun est né à Dalian, dans la province du Liaoning (nord de la Chine). Il a étudié les Beaux-Arts et s’est spécialisé dans la mode. Il a intégré l’Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne et a gagné le 22ème Concours international des jeunes créateurs de mode en 2004 ainsi que le Prix de la création PFAFF. Il a travaillé pour Lolita Lempicka, Balenciaga et John Galliano.

En 2012 ils deviennent tous les deux directeurs artistiques de Cacharel. Aujourd’hui ils sont à la tête de leur griffe, “Belle Ninon” à Paris. C’est une nouvelle aventure qui s’ouvre à eux ) !


belleninon.fr

Portrait

1 Quel est votre premier souvenir de la France ? La délicatesse
2 Une chose qu’il faut faire en France Participer à une grève ;)
3 Si vous deviez conseiller une ville à visiter absolument ce serait… Pas possible, toutes les villes sont raffinées
4 Quel est l’endroit que vous ne connaissez pas encore mais que vous voudriez découvrir ? Le Viaduc de Millau
5 Quel est le plus beau monument de France ? Il n’y pas de monument le plus beau. Ils sont tous uniques.
6 Quelle chose vous manque le plus quand vous êtes en France ? La vie à toute allure
7 Quel est le plat qui vous a le plus marqué en France ? Tous types de desserts
8 La boisson que vous préférez en France ? Le vin rouge
9 Pour vous, la plus grande différence entre les Chinois et les Français est… Les Français sont plus individualistes
10 Et la plus grande affinité entre les Chinois et les Français est… Les relations interpersonnelles
11 Ce qui vous a étonné le plus en France ? La grève et les nombreuses lois qui régissent le travail, par exemple l’interdiction du travail dominical
12 Un préjugé écarté après votre passage en France Ils sont moins romantiques que nous le croyions.
13 Le symbole de la France est… Le respect pour la culture et des arts
14 Si un mot devait définir la France ce serait… Chic

Interview

Que représentait la mode française pour vous lorsque vous étiez en Chine ? Pourquoi avez-vous décidé de venir étudier et travailler en France ?
La France, plus précisément Paris, est à la fois la capitale de la couture et la plus grande scène pour les designers. Pour nous, la couture est le représentant de la mode en France.
D’un point de vue traditionnel et commercial, Paris est l’endroit le plus important pour la couture et la mode. Si une marque veut être appréciée par un plus large public, elle devra être approuvée à Paris.
La mode française, dans certains cas, est considérée comme une attitude, qui n’est peut-être pas la plus brillante, mais qui est sûrement la plus convenable.

Expliquez-nous comment et où vous vous êtes rencontrés ? Comment avez-vous créé votre marque Belle Ninon ? Pouvez-vous nous raconter les origines et objectifs de ce projet ? Comment vous partagez-vous les tâches ? Quel rôle joue chacun dans la création de vos collections ? Quand vous avez des avis divergents, comment résolvez-vous ces problèmes ?
Vous avez chacun votre propre style. Pourriez-vous présenter un peu chacun votre style ?

Nous nous sommes rencontrés à l’Ecole de la Chambre syndicale de la couture parisienne quand nous étions étudiants.
Le nom de la marque « Belle Ninon » vient de Ninon de Lenclos, une femme du XVIIème siècle. C’était une femme élégante et charmante, une femme d’esprit mais qui n’était pas faible. Même Louis XIV et Molière ont eu l’habitude de lui demander conseil. Nous avons donc décidé de créer une marque qui représente les femmes professionnelles inflexibles mais pas indifférentes, qui montrent leur élégance et leur tendresse vis-à-vis des hommes.
Notre travail se rejoint de temps en temps. Nous commençons à travailler sur le même sujet puis chacun cherche l’inspiration. Enfin, nous mettons notre travail en commun et nous recommençons.
Liu Ling est plus spécialisé en teinte et en contour. Il est plus sensible au côté pratique des vêtements. Dawei est plus intéressée par la fabrication. Il est normal d’avoir des contradictions ou des avis différents. Nous pouvons nous laisser influencer par l’autre car nos positions ne sont pas figées.

En avril 2011 vous avez été récompensés par un jury de prestige dans le cadre des « Nouveaux talents de la mode ELLE ». Qu’est-ce que ce prix a changé dans votre vie ?
C’est une approbation de notre style. Parfois, l’approbation des autres dans la vie est un moteur pour notre vie à venir.

Belle Ninon Spring 2014

Belle Ninon Spring 2014

Vous avez été choisis par Cacharel pour dessiner sa collection 2012. Qu’avez-vous appris de cette expérience ?
Nous avons accepté ce travail pour Cacharel en 2011. Cela nous a donné la chance d’approcher un autre style, qui pourrait mieux compléter notre design.
C’était une très bonne expérience, mais j’aimerais mieux me concentrer sur ce que je suis en train de faire aujourd’hui.

Comment définiriez-vous la femme française ? Comment l’habillez-vous ? Et la femme chinoise ? Votre culture-mère chinoise vous inspire-t-elle toujours pour créer vos collections ? Votre design est surtout basé sur des couleurs noire, blanche, et bleue. S’agit-il d’une adaptation au goût des femmes françaises ?
Tout d’abord, elles mettent toutes l’accent sur la qualité. Le jugement esthétique de la femme française est plus indépendant.
La culture chinoise, comme ma langue maternelle, m’accompagne dès ma naissance. Concernant l’inspiration de la culture chinoise pour nos collections, nous ne la considérons pas simplement comme une inspiration ou un emprunt, mais l’adoption des autres civilisations à la base de cette culture au niveau de la philosophie.

A notre avis, la personne est toujours plus importante que son habit, donc, les couleurs et le design ont pour but de montrer le charme de la personne. Et au niveau des couleurs, les couleurs noire, blanche et bleue me plaisent plus que d’autres.
Le modèle dominant en couture aujourd’hui est le modèle occidental. Après 200 ans d’évolution, cela est généralement accepté par la plupart des gens. L’art et la couture chinois sont basés sur une pensée en deux dimensions. Par exemple, quand nous voulons comprendre la structure des vêtements, au lieu de la matérialiser, nous l’imaginons.

Quel regard portez-vous sur la montée en puissance des grandes marques françaises de mode en Chine ? Peut-on dire que la Chine commence à exporter des stylistes partout dans le monde ?
La Chine est un marché qui a besoin d’une grande diversité de marchandises. Si les produits des grandes marques françaises sont compétitifs et spéciaux, ils auront sûrement beaucoup de clients.
En tant que stylistes, nous montrons notre propre parcours : étudier la couture en France, puis créer notre propre marque sur le territoire français. Actuellement, de plus en plus de personnes recherchent de belles opportunités sur une plus grande scène mondiale. C’est aussi le cas pour les Chinois.

Belle Ninon Fall 2014-2015

Belle Ninon Fall 2014-2015

Comment se porte la haute couture chinoise ? A votre avis verra-t-on bientôt les Occidentaux porter de la haute couture chinoise ?
La haute couture chinoise est en voie de développement. Le vêtement sur-mesure ou le prêt-à-porter sont en train de se développer de manière différente. C’est difficile de dire quelle façon de se développer est la meilleure, mais les Chinois essayent depuis toujours par tous les moyens de développer le marché de la haute couture chinoise. Ce marché commence aujourd’hui à émerger. Ce qui est sûr c’est que de plus en plus de gens investissent sur ce marché.
C’est également un problème de qualité. Par exemple, si Airbus est un acteur majeur sur le marché de l’aéronautique, c’est parce que la qualité de ses produits est excellente et pas parce qu’il est français.

Partage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>