Liu BOLIN 劉勃麟 Artiste

Liu BOLIN 劉勃麟 <span>Artiste</span>

Dans mon travail, l’art contemporain français est une source très importante d’inspiration pour moi.

Liu BOLIN 劉勃麟 Artiste

est un artiste, sculpteur et photographe. Il est en outre connu pour la série photographique montrant lui-même dissimulé dans des paysages différents d’où son nom de « l’homme invisible ». Ces photos ont fait le tour du monde et expriment souvent une critique vis-à-vis la société. Il cherche à dévoiler ce qui ne va pas dans notre société. De plus, il cherche à mettre en avant l’importance de certains endroits pour un pays. La méthode de se camoufler pour mieux s’exprimer est très efficace. De nos jours, il fait partie des artistes chinois les plus importants.


www.liubolinart.com

Portrait

1 Quel est votre premier souvenir de la France ? Ancien et parfait
2 Une chose qu’il faut faire en France Visiter le musée du Louvre en entier
3 Si vous deviez conseiller une ville à visiter absolument ce serait… Arles, une ville dans le sud de la France où Vincent van Gogh était décédé. Il se trouve aussi l’hôpital où fut admis Vincent van Gogh
4 Quel est l’endroit que vous ne connaissez pas encore mais que vous voudriez découvrir ? Bordeaux et Lyon
5 Quel est le plus beau monument de France ? Cathédrale Notre Dame de Paris
6 Quelle chose vous manque le plus quand vous êtes en France ? La famille
7 Quel est le plat qui vous a le plus marqué en France ? -
8 La boisson que vous préférez en France ? Le vin rouge
9 Pour vous, la plus grande différence entre les Chinois et les Français est… Les français désirent l’art profondément
10 Et la plus grande affinité entre les Chinois et les Français est… Les français et les chinois ont tous une gastronomie particulière 
11 Ce qui vous a étonné le plus en France ? On peut visiter le centre ville de Paris en se promenant à pied
12 Un préjugé écarté après votre passage en France Je n’ai pas de préjugé. J’ai passé une journée entière au musée du Louvre la première fois que je suis allé en France.
13 Le symbole de la France est… La liberté
14 Si un mot devait définir la France ce serait… Romantique

Interview

Quand est-ce que vous avez organisé pour la première fois une exposition en France ?

Ma 1ère exposition en France date de novembre 2007. Il s’agissait d’une exposition collective à la Gallery Bertin-Toublanc.
Ma 1ère exposition personnelle en France, quant à elle, date de janvier 2008.
Je n’ai pas pu venir pour ces deux expositions, ce qui est vraiment dommage mais elles m’ont beaucoup encouragé du fait qu’elles aient été appréciées par les visiteurs, ce qui est une sorte de reconnaissance qui comptait beaucoup pour moi. Ces expériences m’ont stimulé à poursuivre mes créations artistiques par la suite.

Durant votre exposition en France, qu’est ce que vous a apporté comme inspiration les artistes locaux ?

En général je fais une exposition par an en France. Si on compte les foires d’art, j’expose mes oeuvres deux à trois fois par an. J’ai également eu l’occasion de réaliser certaines oeuvres de la série ” se cacher dans la ville” à Paris en coopération avec des artistes locaux mais du fait de la barrière linguistique, nos conversations étaient limitées. Ce sont des artistes très performants qui réussissaient toujours à fournir le travail souhaité.
En parlant d’inspiration que m’a apporté la ville de Paris, je tiens à remercier Le Louvre et le Musée d”Orsay qui m’ont beaucoup inspiré. Le Musée d’Orsay est un passage obligatoire chaque fois je viens en France.

Liu Bolin en France

Liu Bolin en France

“Se cacher dans la ville” est une série de photographies la plus représentative parmi vos œuvres, comment vous est venue l’idée de créer cette série ?
En fait mes études universitaires et mon Master étaient essentiellement orientés sur la sculpture. J’ai fait beaucoup de créations et de pratique dans ce domaine. Depuis la fin de mes études en 1995 jusqu’à 2005, je me bâtais pour réaliser mes rêves d’artiste et malgré tous mes efforts, j’ai rencontré beaucoup de difficultés dans la vraie vie car je n’avais ni emploi ni revenu. Je me sentais inutile et exclu de la société. Noyé dans la masse, mon existence importait peu. C’est sur cette base émotionnelle que j’ai créé cette série.
Puis en 2005, je suis retourné à Pékin pour poursuivre et réaliser mes rêves. Malheureusement j’ai dû quitter mon atelier à cause d’un projet immobilier. Ma tristesse et ma colère ont ainsi nourri cette série.

Dans cette série, il y a certaines œuvres qui sont produites à Paris. Votre approche créative est-elle différente en France par rapport à celle dans votre pays ?
Mes racines sont en Chine. J’y ai toujours vécu, depuis ma naissance jusqu’à mes 40 ans. J’y vois tous les développements sociaux et les progrès idéologiques. Mes œuvres faites en Chine sont le fruit de réflexions sur les problèmes réels que connait la société moderne chinoise.
Mes œuvres réalisées en France sont nourries, quant à elle, d’éléments culturels typiquement français, les magazines, tags, graphs…
Certains problèmes sociaux français ont également nourri mes œuvres. Par exemple suite au scandale de la viande de cheval en France, j’ai réalisé une oeuvre avec le bœuf comme sujet.

Est ce que vous avez pensé à mélanger l’art contemporain chinois et français pour créer de nouvelles œuvres ? Avez-vous pensé à utiliser l’influence de l’art contemporain français et chinois ?
Je me rends au Musée d’Orsay au moins une fois à chaque passage à Paris pour admirer les œuvres de Van Gogh et de Paul Cézanne etc.
Dans mon travail, l’art contemporain français est une source d’inspiration très important pour moi. Dans les années à venir l’art contemporain entrera dans mes œuvres. Mais à l’heure actuelle, je préfère continuer à travailler avec des matières modernes.C’est un projet qui me tient à cœur.

On dit que la France est la capitale de l’art, est ce que vous êtes d’accord ?
A votre avis quels sont les éléments qui font cette réputation ?

La France est sans aucun doute “la Capitale de l’art”. Paris m’a toujours laissé une très bonne impression car on peut se balader d’un musée à l’autre, la ville elle même est un musée géant. Vous croisez des architectures centenaires partout. Votre regard est envahie par la beauté de l’art omniprésent dans la ville. Je pense que la France est le berceau de l’art moderne à qui nous devons un grand nombre de grands artistes. Historiquement Paris a toujours été LE CENTRE de l’art en l’Europe depuis des centaines d’années. C’est aussi donc un héritage historique.
En France, tout le monde s’intéresse à l’art et tout le monde a son propre avis sur la question. J’ai l’impression que l’art a envahi le corps et l’âme des gens.
C’est une caractéristique typique que j’apprécie énormément.

Partage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>