Jeremy BOTTON Fédération Française de Tennis

Jeremy BOTTON <span> Fédération Française de Tennis</span>

Roland Garros est le tournoi du Grand Chelem le plus suivi en Chine car nous sommes historiquement diffusés en clair, sur CCTV, depuis de longues années.

Jeremy BOTTON Fédération Française de Tennis

Fédération Française de Tennisest directeur général délégué de la Fédération Française de Tennis. Il contribue à promouvoir le tennis comme sport mondial. Actuellement, Jeremy BOTTON a pour mission de renforcer la coopération entre la Fédération Française de Tennis (FFT) et l’Association Chinoise de Tennis (CTA). En 2013, les deux fédérations ont renouvelé à Beijing un accord de coopération. Jeremy Botton a pour objectif d’enrichir et de développer cet accord.


@FFTennis Fédération Française de Tennis

Portrait

1 Quel est votre premier souvenir de la Chine ? Mon 1er voyage à Canton
2 Une chose qu’il faut faire en Chine Prendre le temps
3 Si vous deviez conseiller une ville à visiter absolument ce serait… Beijing
4 Quel est l’endroit que vous ne connaissez pas encore mais que vous voudriez découvrir ? Les endroits reculés
5 Quel est le plus beau monument de Chine ? La Grande Muraille
6 Quelle chose vous manque le plus quand vous êtes en Chine ? Le fromage
7 Quel est le plat qui vous a le plus marqué en Chine ? La cuisine cantonaise dans son ensemble
8 La boisson que vous préférez en Chine ? Le thé
9 Pour vous, la plus grande différence entre les Chinois et les Français est… Culturelle
10 Et la plus grande affinité entre les Chinois et les Français est….. Le gout pour les belles choses
11 Ce qui vous a étonné le plus en Chine ? La quantité des repas
12 Un préjugé écarté après votre passage en Chine La différence
13 Le symbole de la Chine est… Le dragon
14 Si un mot devait définir la Chine ce serait… La puissance


Interview

Quand vous avez vu Li Na gagner Roland Garros en 2011 quel a été votre sentiment ?
Nous avons tous eu l’impression de vivre un moment historique. C’est la 1ère joueuse chinoise à gagner un Grand Chelem. Il s’est véritablement passé quelque chose à cet instant sur le court Philippe Chatrier.

Au dernier classement ATP Li Na est 4ème. Assiste-t-on à l’arrivée des joueurs et joueuses chinois(es) ? Quel est l’état du tennis en Chine, tant professionnel qu’amateur ?
Le tennis se démocratise en Chine, il devient de plus en plus populaire même s’il reste pratiqué par les classes supérieures. Des joueuses de bon niveau sont sur le circuit professionnel. C’est un peu plus compliqué pour les joueurs mais il n’y a aucune raison pour qu’un joueur chinois ne gagne pas un Grand Chelem dans les 10 ans qui viennent.
Un an après la victoire de Li Na Roland Garros créait l’événement en s’implantant provisoirement à Pékin. Quel est l’objectif de cette “délocalisation” temporaire ?
L’objectif était de faire toucher du doigt aux Pékinois ce qu’était Roland Garros et la pratique du jeu sur terre battue. Nous avons recréé l’esprit du stade, ses allées, un court en terre battue, un village.
Il y avait aussi un écran géant pour suivre les rencontres. Ce fut un véritable succès que nous avons d’ailleurs renouvelé en 2013 à Beijing et Chongqing. Il y aura d’autres événements de ce type en 2014 sur le territoire chinois.

Comment le public a-t-il reçu cet événement ?
Extrêmement bien, plus de 100 000 visiteurs se sont rendus sur place dont quelques milliers qui ont même joué au tennis !

Les Français peuvent-ils faire valoir leur expertise en matière d’organisation d’événement ? De coaching ?
Oui certainement. Nous organisons un tournoi du Grand Chelem et un Master 1000. La France est aussi reconnue dans le monde entier pour la qualité de sa formation. C’est d’ailleurs pourquoi nous avons signé une convention avec la CTA afin d’aider à la formation d’entraîneurs et de joueurs en Chine.

Quel est l’impact du tennis français en Chine ?
Il est difficile à mesurer mais il est sûr que la victoire de Li Na a été un formidable accélérateur. Nos entraîneurs sont demandés, nos joueurs sont connus et Roland Garros est le tournoi préféré des chinois, c’est déjà un bel impact !

Le public chinois est de plus en plus présent dans les gradins de Roland Garros

Le public chinois est de plus en plus présent dans les gradins de Roland Garros

Malgré le décalage horaire et la concurrence de l’Open d’Australie très regardé en Asie, Roland Garros est-il suivi par les amateurs de tennis chinois ?
Oui, Roland Garros est le tournoi du Grand Chelem le plus suivi en Chine car nous sommes historiquement diffusés en clair, sur CCTV, depuis de longues années.

Quelle est la prochaine étape pour Roland Garros en Chine ?
Nous allons accélérer notre développement. Notre objectif, certes ambitieux, est que le tennis en Chine rime avec terre battue. Nous travaillons pour cela étroitement avec la CTA. Nous comptons y parvenir par le biais d’un transfert de savoir-faire sur la fabrication de courts en terre battue et pourquoi pas de labellisation de club Roland Garros. Nous allons aussi continuer nos opérations de promotion « RG in the city » et travaillons actuellement sur une épreuve qui pourrait permettre à 2 juniors chinois de se qualifier pour le Tournoi Junior de Roland Garros.

Quels sont les liens entre la FFT et la Fédération de Tennis Chinoise ?
Nous avons signé une convention avec la CTA depuis 2010. De forts liens d’amitié se sont créés depuis. Nous échangeons beaucoup avec eux : nos entraîneurs vont en Chine et vice et versa. Nous allons aussi contribuer à la formation d’arbitres et de ramasseurs.

Partage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>