Dantès Dai Liang 戴亮 Chanteur

Dantès Dai Liang 戴亮 <span>Chanteur</span>

J’ai intégré des concepts de la culture chinoise dans mes titres français, et des références françaises dans mes chansons chinoises.

Dantès Dai Liang 戴亮 Chanteur

​est auteur-compositeur, interprète et acteur à ses heures. Il multiplie les talents dont celui d’être extrêmement doué pour les langues. Vivant à Shanghai, Dantès parle en plus du français, sa langue d’origine, l’anglais et le chinois. Cette faculté à intégrer plusieurs cultures depuis l’enfance, rend son travail d’autant plus intéressant. Les Chinois apprécient particulièrement le fait que Dantès chante dans leur langue. Les gens le perçoivent comme un véritable ambassadeur culturel entre nos deux pays.


Dantès Dai Liang Chaine Youtube

Portrait

1 Quel est votre premier souvenir de la Chine ? La moiteur d’un mois de juillet à Pékin
2 Une chose qu’il faut faire en Chine Se perdre dans une ville comme Shanghai
3 Si vous deviez conseiller une ville à visiter absolument ce serait… Shanghai
4 Quel est l’endroit que vous ne connaissez pas encore mais que vous voudriez découvrir ? J’ai visité plus de 100 villes en Chine mais j’aimerais mieux connaitre le Xinjiang et le Tibet
5 Quel est le plus beau monument de Chine ? J’aime beaucoup le Peace Hotel à Shanghai
6 Quelle chose vous manque le plus quand vous êtes en Chine ? Les Alpes et son air
7 Quel est le plat qui vous a le plus marqué en Chine ? La soupe d’hippocampe
8 La boisson que vous préférez en Chine ? Zhenzhu naicha (thé au lait avec boules de riz)
9 Pour vous, la plus grande difference entre les Chinois et les Français est… Les visions du passé, de l’avenir et du futur
10 Et la plus grande affinité entre les Chinois et les Français est….. La conscience de la culture comme patrimoine
11 Ce qui vous a étonné le plus en Chine ? Que les gens s’étonnent chaque jour de mon chinois
12 Un préjugé écarté après votre passage en Chine Les Chinois ne mangent pas tous les chiens
13 Le symbole de la Chine est… Le billet de 100 rmb
14 Si un mot devait définir la Chine ce serait… Muse


Interview

Vous avez commencé à étudier le chinois dès l’âge de 12 ans. Pourquoi avez-vous décidé d’apprendre cette langue si jeune ?
Parce que je voulais faire quelque chose de différent et ne pas apprendre une langue banale comme l’anglais ou l’espagnol. Le chinois représentait une forme de risque puisque la plupart des adultes français à l’époque trouvaient que ça ne servait à rien de l’apprendre.

Pouvez vous nous expliquer comment et pourquoi vous vous êtes décidé à vous installer en Chine ?
Je suis venu faire un échange universitaire. En 2000, très peu de Français parlaient chinois couramment donc les portes se sont vite ouvertes pour moi à la télévision, maisons de disques et autres projets artistiques. Par la suite j’ai fait une thèse sur l’industrie musicale en Chine et j’ai continué ma carrière d’artiste. En 2006 j’ai sorti Parfums d’extrêmes et je suis devenu le premier Français à avoir un album écrit et chanté en chinois et distribué en Chine.
Cette situation plutôt idéale m’a encouragé à développer mes projets artistiques ici en Chine. Ce pays semblait le meilleur endroit pour faire vivre mon courant musical, la French Mandopop.

Au début de votre carrière vous composiez en français. Vous avez sorti un disque mixte chinois et français et maintenant vous écrivez directement en chinois. Aujourd’hui, quelle est la langue de vos émotions et sentiments ?
J’aime écrire dans les deux langues. Je suis bien sûr plus à l’aise en français. Certains thèmes me viennent directement en chinois, fruit de mes expériences et de mes observations ici. En fait, j’ai créé un nouveau courant musical, la French Mandopop, qui prend de l’ampleur au fur et à mesure que la langue chinoise se fait connaitre dans le monde.

Avez-vous dû adapter votre style et vos thématiques de chant à la culture chinoise ?
En fait, j’ai élargi mon champ d’inspiration puisque j’évolue entre la Chine et la France. Mon monde reste idéal et imaginaire. J’ai intégré des concepts de la culture chinoise dans mes titres français et des références françaises dans mes chansons chinoises. Par exemple, dans mon deuxième album Dailiang, de nombreux titres sont influencés par la culture traditionnelle chinoise : opéra de Pékin, flute dizi, guzheng, vièle chinoise erhu. J’aime rester dans un flou artistique et culturel, je reste maître de l’ambiance et du message que je veux transmettre. Ce qui ne m’empêche pas de faire des œuvres simples et faciles à comprendre de temps à autre.

Quel type de musique le public chinois préfère-t-il ?
Les Chinois vivent une période que j’appelle dans mes livres et vidéos (Musique et Société, l’industrie musicale et le show business en Chine), la période de la naïveté. Ils sont donc friands de chansons simples, romantiques, qui accompagnent doucement le rêve qu’ils sont en train de vivre. Les années 80 françaises. Pour autant il existe d’autres publics, plus avertis qui veulent des titres plus peaufinés. A côté de la pop, de l’électro et du rock, la French Mandopop fonctionne aussi très bien en Chine.

Où trouvez-vous l’inspiration pour composer vos chansons ? De quoi parlent elles ?
Je trouve l’inspiration dans mes observations. Mes chansons parlent de sentiments humains. Je trouve des sources d’écriture lorsque je fais des concerts et que je rencontre les gens, chinois ou autres. Je suis allé dans plus d’une centaine de villes en Chine et ces voyages me donnent de quoi écrire. Quand je rentre en France mes sensations sont différentes, le décalage horaire, les évolutions des sociétés me donnent aussi beaucoup d’inspiration. Mon album 2014, Douce Chine, est un album dédié à l’identité française en Chine, aux échanges artistiques et idéologiques entre la France et la Chine. J’ai aussi des chansons plus spirituelles où j’expose mes croyances, car les chinois ont aussi besoin de spiritualité dans une société ultra-consumériste. C’est un autre rôle que je me donne et que le public attend.

Partage

1 comment

  1. Pingback: Ces français superstars en Chine | CN KICK

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>