Cyrille JAVARY Sinologue, accompagnateur de voyages

Cyrille JAVARY <span>Sinologue, accompagnateur de voyages</span>

Les Chinois sont des humains, pas des Martiens. Mais pour les comprendre, il faut les apprendre.

Cyrille JAVARY Sinologue, accompagnateur de voyages

est un sinologue, écrivain, conférencier, expert et consultant en culture chinoise ancienne. Ses ouvrages publies traitent des aspects différents la culture chinoise. En 1985, il a fondé le Centre Djohi pour l’étude du Yi Jing (易经) dont il est également le traducteur. Yi Jing est le livre-maître du mode de penser chinois, le grand livre du Yin et du Yang.


Djohi, le Yi Jing avec Cyrille Javary www.djohi.org

Portrait

1 Quel est votre premier souvenir de la Chine ? Pékin 1984, une ville toute bassebasse
2 Une chose qu’il faut faire en Chine Du vélo en plaine, des rando en montagne
3 Si vous deviez conseiller une ville à visiter absolument ce serait… Xi’An
4 Quel est l’endroit que vous ne connaissez pas encore mais que vous voudriez découvrir ? Hainan
5 Quel est le plus beau monument de Chine ? Huang shan
6 Quelle chose vous manque le plus quand vous êtes en Chine ? Du temps
7 Quel est le plat qui vous a le plus marqué en Chine ? Les croissants
8 La boisson que vous préférez en Chine ? Le vin de shaoxing
9 Pour vous, la plus grande difference entre les Chinois et les Français est… Les Chinois ont le sens de la collectivité
10 Et la plus grande affinité entre les Chinois et les Français est….. Le sens de l’harmonie
11 Ce qui vous a étonné le plus en Chine ? La faculté de changement
12 Un préjugé écarté après votre passage en Chine Il y en a trop
13 Le symbole de la Chine est… Les idéogrammes
14 Si un mot devait définir la Chine ce serait… Immense

Interview

Vous êtes guide, sinologue averti, passionné de philosophie chinoise et formateur pour hommes d’affaires. Dans ce dernier cadre, que dites-vous en premier à un homme d’affaires qui veut entreprendre avec des partenaires chinois ?
Et quel serait le plus gros impair à commettre ?

Le premier conseil est : rassurez-vous, rien ne se passera comme prévu !
en conséquence, évitez l’impatience, et surtout l’arrogance.

Vous faites, avec talents, la promotion de la Culture et de la philosophie chinoise. Vous essayez de nous faire comprendre le monde chinois à travers ses grands courants de pensées.
Dites nous si, avec notre héritage culturel occidental, judéo-chrétien etc… nous pouvons tout de même comprendre le mode de pensée chinois. Qu’est-ce qui pourrait nous rapprocher ?

Les Chinois sont des humains, pas des Martiens. Mais pour les comprendre, il faut les apprendre. Et pour cela passer par la langue et surtout l’écriture car les mots sont les outils avec lesquels on pense. Et lorsqu’on écrit avec des signes qui n’ont pas de sens (les lettres) alignés pour former des mots qui ne sont que des sons, on pense différemment que lorsqu’on écrit avec des organisations spatiales de compositions graphiques. Ce n’est d’ailleurs pas le même cerveau qui est à l’oeuvre pour lire les uns et les autres.
Ce qui peut nous rapprocher passe par ce que nous avons en commun : le corps ! Par le biais des arts physiques chinois, mais surtout par l’appréciation de la gastronomie et des moeurs de table.

Nous fêtons les 50 ans des relations diplomatiques avec la Chine. Quel est selon vous l’événement historique à mettre en avant et qui pourrait symboliser cette commémoration ?
Un objet devrait être exposé à cet effet : la lettre manuscrite du Général De Gaulle à Tchang Kai-Shek pour lui annoncer son intention de procéder à l’établissement de relations diplomatiques avec Pékin (Cf Chine Plus n° 12 oct 2009). Il ne serait pas mauvais non plus de profiter de l’occasion pour présenter des excuses pour l’impolitesse méprisante avec laquelle Zhou Enlai fut accueilli à Genève en 1954 lors des négociations mettant fin à la guerre d’Indochine.

Partage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>